Gavy
Follow

La réalité du métier de bibliothécaire :

Laurène Pain-Prado est responsable du numérique dans une bibliothèque de Bobigny. Elle raconte à «Libération» comment son service devient peu à peu le dernier recours pour des usagers démunis face au tout-informatique.

liberation.fr/france/2018/09/1

social.tcit.fr/media/1wN4GbybL

@Gavy
En tant qu ancien responsable de développement numérique pour un réseau de bibliothèques, je ne peux que répondre "tout pareil". Je faisais plus de social que de numérique.

@tkpx @Gavy c'est ça.
Et on est bien demuni.e.s face aux demandes des usager.e.s liées aux démarches en ligne :
. on n'a pas le temps
. on n'a pas les connaissances des fonctionnements des différentes structures
. quelle responsabilité quand on se plante, par exemple qu'on coche la mauvaise case ?
. la vigilance par rapport à toutes les données auxquelles on a accès
. comment on fait en sorte que les personnes deviennent autonomes ?

@MeTaL_PoU avec mon boulot, quand je suis pas avec les enfants au collège, on forme des "moniteurs du numérique" qui vont avoir comme rôle d'aider la population dans ses démarches en ligne. C'est en partie basée sur la certification Pix (qui remplace C2i).

Et pour avoir vu des mises en situation, dans un pole emploi par exemple, alors que les moniteurs prennent le temps d'expliquer (pour rendre autonomes), les personnes du PE font à la place de, à la chaine, vite, sans rien expliquer.
@Gavy

@MeTaL_PoU @tkpx @Gavy C'est vraiment de la folie ! Les services en questions n'ont même pas de personnel pour aider les gens dans les démarches qu'ils ont eux mêmes imposés !

@jotux @tkpx @Gavy
Rendre les pauvres encore plus pauvres ne pose aucun problème aux personnes qui décident de ces évolutions.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon by tcit

Hi there !